Karilee Fuglem



Karilee Fuglem
Née en 1960 à Prince-George, Colombie-Britannique
Vit et travaille à Montréal, Canada

Témoignant d'une grande sensibilité pour la matière, Karilee Fuglem compose des images et des installations où cohabitent des objets et des sensations, où se mêlent les perceptions pour faire fi des présupposés. L'expérience y prend toute son importance et amène le spectateur à redéfinir son rapport à l'espace et aux choses. L'oeuvre de Fuglem est organique et sensuelle, tournée vers l'invisible, l'évanescent et l'impalpable. Utilisant l'installation et le dessin aussi bien que la photographie, l'artiste use de différents procédés pour conjuguer la défamiliarisation et détournements avec des lieux communs et connus. Les matériaux utilisés, souvent banals, confèrent à son travail une légèreté apparente; l'air en devient un élément central, le « presque rien » créant des plaisirs inattendus.

« Les distances méditatives invisibles - où mon esprit erre lorsque je fais ce travail répétitif - ont leur contrepartie palpable dans les longueurs de matériel, nous rappelant que le toucher est "une demeure pour l'intériorité", comme l'écrit Irigaray, rendant ainsi possible la conscience. Mon dévouement envers la tâche - ce travail sur la place laissée par quelqu'un qui est parti - y devient ainsi incarné. Je me perds dans le processus, et à ce moment précis, je suis l'espace, autant que je suis dans l'espace. »

Source: Galerie Pierre François Ouellette Art Contemporain

Projet

Les jeux sur la perception des objets et des espaces sont au cœur de l’œuvre de Karilee Fuglem. Elle met en place des installations qui deviennent des lieux d’apprentissage du regard.

Dans Film, l’artiste demande au spectateur de regarder attentivement son objet, conçu à partir de matériaux semi-visibles placés dans un espace où la lumière et les déplacements d’air donnent à l’objet une présence subtile, changeante et imprévisible, selon le moment du jour.

L’artiste accorde une grande importance à ce qui est visible autour de nous : l’espace vide ou occupé, la lumière constante ou changeante, l’ombre peu ou fortement marquée. Tous ces éléments sont, pour l’artiste, « très vivants et très facilement oubliés ».

L'installation semi-transparente de Fuglem est faite de bandelettes d’acétates translucides mises en mouvement soit par des ventilateurs, le vent qui s'engouffre par les fenêtres ou encore le déplacement d’air fait par les visiteurs. Le spectateur concentre ainsi son attention sur sa perception de l’objet et sur les subtils changements dans l’espace.

Karilee Fuglem

Film (détail), 2011
Film polyester, lumière du jour, air
Dimensions variables
Courtoisie : Pierre-François Ouellette art contemporain, Montréal
Photo : BNL MTL 2011 / Ed Kostiner
Karilee Fuglem

Film (détail), 2011
Film polyester, lumière du jour, air
Dimensions variables
Courtoisie : Pierre-François Ouellette art contemporain, Montréal
Photo : BNL MTL 2011 / Ed Kostiner
Karilee Fuglem

Film (détail), 2011
Film polyester, lumière du jour, air
Dimensions variables
Courtoisie : Pierre-François Ouellette art contemporain, Montréal
Photo : BNL MTL 2011 / Ed Kostiner
Karilee Fuglem

Film (détail), 2011
Film polyester, lumière du jour, air
Dimensions variables
Courtoisie : Pierre-François Ouellette art contemporain, Montréal
Photo : BNL MTL 2011 / Ed Kostiner

Liens

Pierre François Ouellette Art Contemporain